Egine, le paradis perdu des révolutionnaires de Syriza

https://www.letemps.ch/monde/2017/08/24/egine-paradis-perdu-revolutionnaires-syriza L’île a longtemps été le lieu de villégiature préféré de la gauche radicale. Mais Alexis Tsipras et Cie ne s’y montrent plus guère depuis qu’ils ont ployé devant Bruxelles. L’écrivain Alexandre Kollatos a pris le parti d’en rire. Alexandre Kollatos, comédien et auteur franco-grec, prononce sur l’île d’Egine quelques mots à l’issue de la représentation de sa dernière satire, «Yanis et Alexis»: «Déçu par ce couple politique que j’avais pourtant soutenu et pour lequel j’avais voté, j’ai écrit ce texte pour faire rire.» Les deux principaux personnages de la pièce sont Yanis Varoufakis, ministre grec des Finances, et Alexis Tsipras, premier ministre. Au premier semestre 2015, le duo avait tenu en haleine toute l’Europe, tentant de mettre un terme aux politiques d’austérité imposées au pays depuis 2010 et de les remplacer par des solutions alternatives. Les négociations avec les créanciers du pays dureront six mois, avant de se solder, face à l’intransigeance de leurs interlocuteurs, par des résultats décevants: la signature d’un nouvel accord avec l’Union Européenne, la BCE et le FMI, qui impose à la Grèce de nouvelles mesures d’austérité, et la démission de Yanis Varoufakis. Cette période sert de trame à Alexandre Kollatos. L’auteur transforme le duo … Continue reading

Le bienfaiteur de la France

Napoléon a réussi à exporter la révolution française en Europe ainsi que certaines de ses admirables réalisations. A Aboukir, à Austerlitz, à Iéna, à Borodino il a vaincu l’hégémonie du vieil ordre européen, parfois de façon retentissante, parfois avec des pertes considérables. Certains de ces souverains ont modifié leur mode de pensée et ont adopté les idées et principes français, ils ont également relancé un coup crucial à Leipzig le 19 octobre 1813. Lors de la conférence de la paix qui a fait suite à cet événement, les vainqueurs n’ont pas choisi d’écraser la France: ils ont envoyé Bonaparte en exil. Cependant tout a changé quand ce corse s’est évadé de l’île d’Elbe et que le 18juin 1815 il a dirigé une nouvelle armée contre ses ennemis unis. Il s’agit des cent jours des dernières actions du destructeur de notre continent.   Le général Blücher et Talleyrand Au cours de l’été 1815, les Prusses et leurs alliés sont entrés dans Paris. Le général Von Blücher a provoqué l’explosion du pont Iéna sur la Seine, qui avait été construit afin de rappeler au monde la défaite humiliante des Prusses par les français en 1806. Le premier ministre de France, Talleyrand, qui … Continue reading